Choisir ses chaussettes pour la course à pied

Choisir ses chaussettes pour la course à pied

Pendant longtemps mon fournisseur officiel de chaussettes était Decathlon. Il faut dire qu’ils sont bien pratiques ces lots de chausettes et qu’il suffit de ne pas être trop exigeant sur les couleurs pour qu’on ait toujours une paire de dispo sans s’embêter à fouiller dans le linge propre celle qui fera la paire. Mais puisqu’on en parle, vous devriez essayer les chaussette GAP si ce n’est pas déjà le cas, elles sont top.

On ne parle pas assez des chaussettes

L’équipement des femmes pour la course à pied est ces temps-ci une question très fashion. Les marques de prêt-à-porter sortent toutes leurs lignes sport wear et même lorsqu’on ne s’y attend pas. Le sport wear casual c’est super tendance et cela se voit dans les rues de Paris avec cet engouement pour les leggins et sneakers pour aller acheter du pain de mie. Je ne vous parle même pas du sweat gris, ouais celui que tu ne mets que quand tu es malade. Et bien il est fashion.

Alors dans la catégorie mode pour les sportives, il y a de tout. Nous avons à notre disposition chez Oysho des vêtements techniques aux couleurs tropicales. Nous pouvons adopter les imprimés tie & dye chez Nike Running femme. Ces tendances et motifs se déclinent sur les maillots, les sweats, les pantalons, les chaussures… et les chaussettes alors ?!

Figurez-vous que choisir une bonne paire de chaussettes est important, sauf si vous courez en barefoot comme Flou bien entendu.

Pourquoi est-ce si important ?

En course à pied, comme son nom l’indique, tout se passe dans les pieds. Or les pieds sont fragiles. Et s’il arrive quelque chose à vos pieds, c’est très pénible pour courir mais aussi dans la vie quotidienne.

Une chaussette est ce qui entoure votre pied, elle est en contact direct avec votre pied et en plus de cela c’est la seule barrière entre le pied et la chaussure. Quand j’ai commencé à courir, j’ai eu beaucoup d’ampoules passé la demi-heure de course. C’était systématique, dès que je courais plus de 28 minutes, j’avais d’énormes ampoules.

C’est désagréable, c’est douloureux. Je vous assure, cela peut être vraiment très douloureux. Bien-sûr on peut décider d’adopter une crème anti-frottement, des sparadraps, mais avoir de bonnes chaussettes aide déjà à éviter ce genre de tracas.

Gauche : Chaussette Kalenji Run Intensive (8 € la paire) / Droite : Chaussette Thyo Pody Air Run (15 € la paire)
Gauche : Chaussette Kalenji Run Intensive (8 € la paire) / Droite : Chaussette Thyo Pody Air Run (15 € la paire)

Les avantages des chaussettes techniques ?

Les chaussettes spéciales pour la course à pieds sont le plus souvent des chaussettes courtes et colorées. Si vous prenez le top niveau de la chaussette, elle n’aura quasiment ou pas du tout de couture, et disposera de renforcement sur les zones sujettes aux frottements.
Summum du luxe, certaines peuvent également optimiser l’évacuation de la sueur.

Une paire de chaussettes techniques n’est pas forcément un investissement énorme. Il y en existe des tout à fait accessibles, et même si vous décidez d’acheter celles à 15 euro, vous ne les portez de toute façon pas tous les jours.

Préférez une chaussette plus petite que votre taille habituelle

Astuce que j’ai découverte en discutant avec un vendeur de chez Team Outdoor, il vaut mieux prendre une taille de chaussettes légèrement plus petite que légèrement plus grande. Être à l’aise dans ses baskets, ce n’est pas comme être à l’aise dans une robe. Il vaut mieux disposer d’une paire de chaussettes plus petite pour l’étirer, plutôt que d’en avoir une trop large qui fera des plis pendant la course.

Un pli de chaussette dans une chaussure, c’est un frottement supplémentaire, une future douleur, une ampoule potentielle. Et honnêtement, quand tu as une ampoule qui mesure le dixième de la surface de ton pied, tu souffres.

5 réactions au sujet de « Choisir ses chaussettes pour la course à pied »

  1. du pain de pie? 🙂
    alors je t’arrete tout de suite concernant le barefooting. en été ok, tu enfiles tes chaussures à doigts-doigts pieds nus, mais en hiver, des chaussettes s’imposent! et si tu crois que c’esyt facile de trouver des chaussettes à 10 doigts??! j’en ai une paire de chez Vibram, achetée en meme temps que les chaussures donc, elles sont noires, basses, toutes simples. Les autres, plus colorées, viennent de chez Tabio (modèle marathon!), elles sont super belles, ultra résistantes, et elles gainent bien le pied (ça aide pour enfiler les chaussures). bon, en revanche, elles sont chères (environ 25 euros la paire) donc ça nécessite un petit investissement de départ…

  2. Testé et approuvé ! J’ai écrit un article sur l’importance d’être bien chaussée (qui devrait sortir dans la semaine) … J’ai connu l’ampoule et les callosités depuis une quinzaine de jours (sans entrer dans les détails), c’était l’enfer. Même les ballerines trop larges n’acceptaient pas mes pieds. J’ai fini chez le podologue et avec des semelles !

  3. Comme chaussette à doigts, j’ai l’habitude de mettre des Injinji et j’ai acheté dernièrement une paire de Knitido. J’ai été surprise la première fois car elle serre bien plus que mes habituelles. J’ai même cru que la taille n’était pas la bonne, mais en fait elles maintiennent juste très bien le milieu du pied. Bref, une fois enfilée elles sont géniales.

    Pour les intéressés, c’est ce modèle http://www.5doigts2pieds.fr/chaussettes/140-chaussettes-technique-knitido-pour-la-course-a-pied.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *