Compte-rendu : Le trail de Chevenon !

Compte-rendu : Le trail de Chevenon !

Ah la bonne idée ! 2 semaines de sciatique (cruralgie, je vous épargne les détails), 1 semaine pour m’en remettre, donc 3 semaines d’arrêt total du sport car de toute façon j’avais trop mal. Et là, le trail de Chevenon (8 mars 2015), 12,5 Km, dénivelé inconnu sur le papier. Mais je connais assez le terrain, c’est là que je m’entraîne de temps à autre le week-end lors de mes escapades champêtres bourguignonnes. Alors pourquoi pas, je file chez le médecin pour un test d’effort cardio qui valide ma capacité à faire de la course à pied en compétition, et je monte dans le train à destination de Nevers.

trail-chevenon
T’imagines pas la boue en bas de ce pilone…

Dans la file d’attente pour l’inscription, je renifle l’ambiance de la compét’. J’avais oublié ce truc du classement, des dossards. D’ailleurs j’étais embêtée que l’asso organisatrice ait décidé d’acheter des roses à offrir aux femmes plutôt que des épingles pour accrocher le dossard. Mais tant pis, on se débrouille comme on peut.

1er kilomètre, première cote, je me fais lâcher très vite. Pas inquiète et me sentant à mon rythme, je continue accompagnée du « coureur balais » (merci Aurélie !). Il faut dire que pour une course fréquentée par moins de 500 personnes, les écarts se creusent vite. Il y avait deux distances : 12,5 et 24 Km. Et en arrivant en voiture j’avais constaté une très forte proportion d’adhérents à des clubs de cross et de triathlon. J’assume donc mon statut amateur, pas complexée, je fais mon bonhomme de chemin. Et surtout, je ne veux pas provoquer une nouvelle blessure avec cette reprise un peu musclée ! En plus on a été largement servie niveau boue. Traversée d’un pré pour marcher dans l’eau, plongée du mollet dans un tas de terre (bon sang je pensais que c’était « sec » là ! »), glissade sur des chemins où le sol était penché sur le côté, un vrai bonheur ! Je n’ai d’ailleurs presque pas râlé.
Apprenant et voyant les quelques abandons, les disqualifications pour raison de « je me suis trompée de parcours, j’ai coupé à travers », je ne pouvais être que heureuse de terminer dans de bonnes conditions.

Une bonne sortie de reprise en somme, qui me met dans une bonne dynamique pour la suite malgré les courbatures qui suivent ! Uty future traileuse ?
topo-trail-chevenon

(Je comprends pas toujours comment Strava compte -_-)

 

Une réaction au sujet de « Compte-rendu : Le trail de Chevenon ! »

  1. Courageuse! Quant à moi, je me tate pour m’inscrire à la stramilano à la fin du mois, sachant que je me suis zéro entrainée et que je suis pas encore tout à fait débarassée de ma bactérie pulmonaire… mais quand meme, c’est MA course!! J’hésite à m’inscrire à la version de 5km pour la gloire de courir avec les seniors et les enfants à trotinette!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *