Fivefingers, les chaussures de course minimalistes!

Fivefingers, les chaussures de course minimalistes!

Si vous vous intéressez un peu aux accessoires de course, vous avez forcément déjà du tomber sur des images bizarroides de chaussures à doigts de pieds séparés, specimen de baskets minimalistes basses en matière alvéolée… Pour ma part, ça fait trois ans que je cours exclusivement avec des modèles fivefingers de chez Vibram, et j’en suis plutot ravie! Derrière leur esthétique un peu spéciale (effet que j’ai probablement accentué en choisissant un modèle coloré très contrasté) se cachent non seulement de grandes théories techniques sur l’amorti du pied, mais aussi toute une philolophie de vie aux pieds libérés! Laissez-moi plutot vous expliquer…

chaussures course minimaliste

Pour faire simple, le principe, c’est que notre corps est en lui-meme assez bien fichu, et qu’on n’a pas attendu l’invention de la basket à talon réhaussé pour courir devant le danger, après le bus ou vers la perspective d’un bon diner! Et que nos chevilles, nos genoux et nos mollets sont tout à fait capables de nous porter sans l’aide d’une quelconque semelle expansée (à dire vrai, il semblerait meme qu’ils soient prévus à cet effet). Evidemment, la pratique régulière d’un sport, et à plus forte raison de la course à pied qui sollicite beaucoup les articulations et engendre de nombreux chocs et vibrations, demande un entrainement spécifique et une bonne maitrise des mouvements corrects à effectuer pour ne pas risquer de se blesser. J’essayerai de vous faire un article à ce sujet; mais n’étant pas experte en la matière, je ferai appel à une spécialiste du sport et des pieds!

L’autre avantage, c’est celui de retrouver une course à effet « pieds nus », avec une semelle très souple et basse qui permet de sentir les aspérités du terrain et de ressentir le travail des pieds pendant l’effort: ce n’est plus le pied comme entité unique qui est mobilisé, mais des muscles et des zones bien particuliers. J’ai redécouvert l’usage de mes orteils par exemple, et mon mec dit que j’ai la plante du pied musclée « presque comme les chats, avec des espèces de coussinets »! (Dis comme ça, ça fait un peu peur, mais en réalité ce n’est pas si prononcé!)

vibram minimalistes fivefingers

Après, il y a les adeptes du barefoot qui vous diront que vous optimisez les échanges d’énergie avec le sol terrestre, que votre corps entre en synergie avec les éléments, etc… Je préfère vous dire que c’est agréable, que ça me rappelle mon enfance à courir pieds nus dans le jardin, et que j’aime bien la sensation des chaussures qui épousent le pied, plutot comme une enveloppe souple que comme une gangue rigide.

Quand je les ai achetées, j’avais très peur d’avoir des ampoules entre les doigts de pied, mais la vérité c’est qu’elles ne m’ont jamais fait mal, meme pas la première fois! J’avoue ne pas toujours assumer leur esthétique, et les coureurs m’arrètent souvent dans la rue pour me demander quel effet ça fait. J’ai une copine qui ne porte plus que ça, meme en ville et je l’admire, parce que la seule fois où j’ai essayé on a passé la journée à photographier mes pieds et ça a fini par me gonfler! Pourtant, niveau confort, il n’y a pas mieux, et je pense à m’en acheter une autre paire pour la marche, une version plus montante qui m’évitera l’investissement en pansements avant chaque randos!

vibram fivefingers running

Cet article est un peu long (ça fait longtemps que je n’ai pas écrit par ici, il faut m’excuser) alors plutot que d’en rajouter n’hésitez pas à me dire en commentaires si vous avez des questions sur le sujet et j’essayerai d’y répondre de mon mieux!

4 réactions au sujet de « Fivefingers, les chaussures de course minimalistes! »

  1. Je n’aime pas particulièrement les minimalistes (essai une fois et stop), mais j’ai une copine qui en est à l’addiction au point même d’en acheter pour ses sorties en villes (sans exagération). Mais je pense que c’est vrai pour l’effet « pieds nus », mais il faut surtout un temps d’adaptation. ça prend du temps et il faut éduquer le pied à cette sensation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *