L’avis d’Hilary, prof de yoga et de Restorative Exercise™, sur les fivefingers

L’avis d’Hilary, prof de yoga et de Restorative Exercise™, sur les fivefingers

Aujourd’hui NoHipsterGirls accueille Hilary, prof américaine de yoga à Milan et spécialiste en Restorative Exercise™, une discipline basée sur des exercices sur l’alignement du corps, la correction des postures et la pleine conscience des mouvements. Et puisque je cours en Fivefingers, qu’Uty s’y est mise depuis peu et qu’on nous pose souvent des questions sur le sujet, je me suis dis que ce serait intéressant de profiter de l’occasion pour en parler avec une pro!

fivefingers

Parlons bien, parlons pieds! Tu as lancé ton blog Mindful Movers justement avec une série d’articles sur ce sujet, pourquoi est-ce si important?

C’est vrai que je suis passionnée par les pieds! D’abord parce que les miens ont souffert pendant des années emprisonnés dans des chaussures inadaptées qui m’ont laissé en souvenir deux hallux valgus! C’est plus tard, quand je me suis approchée du monde du bien-être que j’ai appris que j’aurais pu m’éviter ça en adoptant de bonnes pratiques! Nos pieds sont à la base de notre corps, littérallement, et comportent 33 articulations et 26 os, soit 25% de notre squelette! Ils sont conçus pour s’adapter au sol à chaque pas et éviter ainsi des compensations plus importantes au niveau des autres articulations, genoux, hanches et colonne vertébrale. Malheureusement les chaussures utilisées, surtout en Occident, ne permettent plus à nos pieds de faire correctement ce travail. Presque tous les modèles ont ce qu’on appelle un « talon positif », c’est à dire le talon surélevé par rapport à l’avant du pied, non seulement les chaussures féminines à talons, mais aussi les baskets par exemple. Celles-ci ont en plus souvent un « toe spring », soit les doigts de pied un peu surélevés. Sans même parler de la « toe box », l’espace au bout de la chaussure où sont logés les orteils, qui est souvent trop étroite.

Ces mauvais traitements affectent en réalité notre état de santé général. Les petits muscles du pied perdent progressivement la liaison avec le cerveau et la circulation sanguine, nerveuse et lymphatique est réduite. D’où des pathologies comme l’hallux valgus, le névrome de Morton, les orteils en marteau, mais aussi des problèmes plus généraux: la compensation effectuée par les autres muscles et articulations peuvent entraîner avec le temps des problèmes de chevilles, de l’arthrose au genou ou à la hanche, des patologies lombaires… Le « talon positif » empêche aussi la bonne utilisation des muscles postérieurs des jambes, le Posterior Push-Off, l’élan donné lors du mouvement lors de la marche ou la course par les muscles de l’arrière de la cuisse et du mollet, et ce sont les genoux qui s’en ressentent!

L’utilisation des fivefingers nous a réunies! Comment les as-tu connus? Qu’est ce qui t’a donné envie de les essayer? 

Je les ai connues pendant la formation en biomécanique que j’ai faite pour devenir Restorative Exercise Specialist™. J’étais un peu sceptique au début, puis j’ai compris combien le choix des chaussures influe sur notre santé. Ayant porté pendant des années des chaussures étroites à talons hauts, j’ai du m’y mettre progressivement! Mes pieds ont mis du temps à se renforcer, j’ai commencé à porter des New Balance Minimus, un peu chaque jour. Au bout de 6 mois, j’ai acheté mes premières FiveFingers, pour des balades de quelques kilomètres seulement au début, pour ne plus porter que ça aujourd’hui! Je trouve que le talon « zero drop » et la semelle flexible mais isolante sont top! Et, encore plus minimaliste, j’essaye d’être le plus souvent possible pieds nus, chez moi ou dans mon jardin!

chaussures minimalistes

Quels sont les avantages principaux des FiveFingers?

Mon expérience personnelle est assez révélatrice: quand j’ai commencé à porter les FiveFingers de façon régulière (ça demande un peu de courage aussi pour les assumer!), j’ai senti rapidement que mes jambes, qui avaient toujours été plutôt maigrichonnes, se renforçaient. Sans parler de la douleur dans mon genou droit qui a peu à peu disparu, et des hallux valgus qui ont cessé de me faire souffrir! Mais j’ai surtout remarqué que je gagnais en souffle! Et, effectivement, une juste utilisation des muscles des jambes et des pieds amène une meilleure circulation dans les capillaires, et donc une oxygénation générale meilleure. Une oxygénation qui se voit d’ailleurs: j’ai bien meilleure mine et on me demande même souvent comment je fais pour être bronzée en plein hiver! (En réalité ce n’est probablement pas seulement dû à une meilleure circulation, la disparition de mes douleurs lors de la marche m’a aussi incitée à aller marcher plus souvent!)

Mais alors les autres chaussures sont toutes mauvaises? (vraiment toutes?)

On ne peut pas dire ça non plus! Les chaussures nous isolent du sol et nous empêchent de nous blesser! C’est surtout leur rôle comprimant qui est ici en cause. Il existe d’autres chaussures sur le marché, pour ceux qui hésitent à se lancer en fivefingers, qui permettent aux pieds de fonctionner pleinement. Il faut juste avoir bien en tête la nécessité d’y aller progressivement, les muscles et articulations du pied qui n’ont pas été utilisés depuis longtemps doivent se réhabituer au mouvement. C’est d’ailleurs ce qui m’a amené à proposer, à Milan ou à distance, des programmes personnalisés de rééducation du pied!

Quels conseils peux tu donner aux coureurs qui mettent régulièrement leurs pieds à l’épreuve? Un petit exercice pour se relaxer après une course?

Les sportifs en particulier doivent prendre soin de leurs pieds, mais non seulement après une course ou un entraînement, mais tous les jours! C’est important de bien étirer ses orteils en les soulevant de terre et en cherchant à les étirer le plus possible pour augmenter l’espace entre chacun d’eux. Autre exercice important, le stretching du dessus du pied, à faire debout ou assis, qui consiste à placer une jambe vers l’arrière, dessus des orteils au sol, pour étirer le pied. (Ndlr: vous pouvez voir cet exercice en image ici, en fin d’article)

Après une course, il est important d’étirer les mollets en surélevant légérement l’avant du pied sur un bloc de yoga ou une serviette de bain roulée par exemple, pour détendre les muscles de l’arrière de la jambe. Le talon doit rester au sol et l’autre jambe doit rester en arrière, puis se rapprocher progressivement pour un étirement en douceur. Après ça, un bain de pied au gros sel avec quelques gouttes d’huiles essentielles et un massage des orteils (en passant les doigts entre les orteils!) permettra de relaxer même les plus petits muscles du pied! Et n’hésitez pas à marcher pieds nus le plus souvent possible, notamment dans l’herbe pour un massage relaxant 100% free!

Pour contacter Hilary, faire une séance individuelle de yoga en anglais ou en italien ou découvrir la discipline du Restorative Exercise™, à Milan ou via Skype, rendez-vous sur son site, son blog bilingue ou sur www.restorativeexercise.com

2 réactions au sujet de « L’avis d’Hilary, prof de yoga et de Restorative Exercise™, sur les fivefingers »

  1. Je tout à fait d’accord qu’il est très important de muscler son pied (surtout dans le cadre de la pratique de sports utilisant les pieds) plutôt que de le protéger à l’extrême et de l’affaiblir. J’alterne mes sorties entre Vibram et basket avec un drop nul et aucune douleur à signaler à ce jour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *