Stramilano, généralités et parcours!

Aujourd’hui, parlons un peu du parcours de la Stramilano de 10km (dans 8 jours arrrgh!). Première chose, Milan est absolument plate, mais le tracé emprunte quand même l’unique montée de la ville, et ce en fin de parcours, petite traitresse qu’il vaut mieux avoir en tête avant de se mettre à sprinter!

Il y a un truc aussi qu’il faut que je vous dise parce que ça pourrait surprendre les coureurs qui participent pour la première fois (en tout cas, moi, ça m’avait choqué!), c’est la gruge. Des tas de gens prennent des raccourcis, passent outre les rubans et barrières qui délimitent le parcours pour s’économiser quelques mètres… Même parmi les gens que je connais (des gens « biens », je ne vous permets pas d’en douter!), il y a une fille qui a fait une partie du parcours en bus il y a quelques années, et un type m’a avoué ce matin avoir fait avec des amis la majeur partie du trajet en tram, « juste pour aller d’un point de ravitaillement à un autre » (et se contenter de regarder les coureurs passer en mangeant un panino en terrasse, ça lui est pas venu à l’idée?) Du coup, je ne sais pas comment ça se passe ailleurs, mais le cliché de l’italien filou ne risque sans doute pas d’en prendre un coup…

stramilano

Le départ se fait piazza Duomo, et je peux vous assurer que 50.000 personnes rassemblées pour manger des bananes et des barres protéinées au petit matin devant la cathédrale de marbre blanc, ça fait son petit effet. Après le coup de canon, tout va aller très vite, alors je vous parle un peu du parcours et de ce qu’on y trouve, ça vous fera une visite express si vous venez pour la première fois ou si vous ne pouvez pas vous attarder après la fin de la course!

-Piazza Duomo: en face, la cathédrale, à votre gauche, la galleria Vittorio Emanuele II trop belle, et sur la droite deux des plus importants musées de la ville: le museo del ’900 et le Palazzo reale.
-Corso Vittore Emanuele II: une artère commercante et piétonne, mais je doute que vous ayez le temps de regarder les vitrines… D’autant que, vous allez voir, après la grande place la rue fait un peu « entonnoir » et il vaut mieux regarder où on met les pieds!
-Corso Venezia: une rue bien large cette fois, on y choisit finalement son rythme après le corps à corps du début! Vous allez voir, c’est une rue mi-commerçante mi- résidentielle chic, essayez de jeter un coup d’oeil au travers des porches s’ils sont ouverts, de superbes jardins et cours se cachent derrière! Sinon, on passe aussi devant la librairie de l’automobile, les jardins publics Indro Montanelli, le musée d’histoire naturelle et le planetarium de la ville!
-Piazza Oberdan: on laisse sur la gauche les deux batiments qui constituent la « casa del pane » (maison du pain, qui abrite l’association des boulangers et une bibliothèque sur le pain et l’alimentation) et on vire à droite, viale Majno, autre rue résidentielle superchic. Admirez les jolis balcons et éventuellement faites coucou à Donatella Versace qui parait-il habite par là.

Un peu plus loin, vous allez avoir envie de faire pipi (si si). Ou vous faites la queue devant les toilettes chimiques bleues, ou vous entrez en trombe dans le premier bar venu en disant « per cortesia posso usare il bagno? » et vous filez au fond à gauche (c’est quasiment toujours là non?). Si le barman est sympa, il vous dira « bon courage » quand vous sortez, s’il est revêche, laissez 1 euro sur le comptoir et il sera ravi (ici le café dépasse rarement les 80-90cts) et du coup, pensez à prendre de la petite monnaie…

stramilano

-Piazza medaglie d’oro-Piazza XXIV Maggio: là aussi la rue est super large et c’est tout droit, le groupe s’est généralement bien dilué, les premiers couples commencent à se disputer, on retrouve ceux qui sont partis en trombe assis sur le bas coté… A 6km, on passe devant une ancienne porte de la ville (par où entraient notamment les fromages!) et près de l’ancien port, la Darsena.
-Piazzale Aquileia: A 7,5 km, l’une de mes places préférées, je ne sais pas trop pourquoi (le tram, les arbres, les pavés, tout ça), et juste devant la prison, c’est le ravitaillement! Ca bourre un peu, si vous réussissez à attrapper un peu d’eau vous êtes chanceux!
-Via XX Settembre: n’oubliez pas de lever les yeux, ce quartier est super joli! Et pas loin (mais je ne suis pas sure qu’on l’aperçoive, il y a la maison de Berlusconi!
-Via Curie: à 9km, on rejoint le parc (c’est là qu’il y a la fameuse petite côte) (et un escalier qui la coupe et que beaucoup, vous verrez, n’hésiteront pas à emprunter pour s’épargner!) en passant devant la Triennale, un très chouette musée d’architecture et de design.
-Arena civica: l’arrivée, et le second ravitaillement (c’est le moment de sortir vos casques et coudières si vous voulez vous restaurer). Ensuite, ne quittez pas les lieux tout de suite, regardez: les arènes sont super belles, on y joue au rugby, et c’est un endroit où beaucoup de milanais même n’ont jamais mis les pieds!

Remarques générales: attention quand il y a des pavés, surtout si vous êtes sujets aux entorses (quitte à se faire un strapping préventif quand on a les ligaments fragiles) ou alors regardez bien où vous posez lespieds! Attention aussi aux piétons et automobilistes qui ne supportent pas d’être ralentis et n’hésitent pas à couper la route aux coureurs et à les invectiver… Cette année il semblerait que le jour de la course n’ait pas été décrété comme par le passé journée sans voitures, il faudra donc compter avec les automobilistes du dimanche enervés…

Il y en a parmi vous qui ont déjà participé à la Stramilano de 10km? Vous avez autre chose à ajouter, d’autres conseils avant de participer?

Flou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *